Nouvelles techniques de modification génétiques News

Aerial drone image of fields with diverse crop growth based on principle of polyculture and permaculture - a healthy farming method of ecosystem

 

Le 25 juin, le Conseil fédéral a adopté le rapport sur l'orientation future de la politique agricole en Suisse. L'orientation générale vers une agriculture plus durable est en principe à saluer. La SAG conteste toutefois que des solutions techniques rapides puissent ouvrir la voie à la durabilité. Un changement de paradigme vers la durabilité nécessite une analyse approfondie des causes des problèmes actuels de l'agriculture, comme le souligne le rapport dans la perspective de la réduction de l'utilisation des pesticides par les collaborateurs de l'Institut pour l'environnement et les ressources naturelles (IUNR). Dans ce cas, un traitement des symptômes à l'aide d'organismes génétiquement modifiés n'apporte aucun remède, mais ne fait que créer de nouveaux problèmes (p. ex. des pesticides encore plus toxiques).

Baby Chickens just born on tray, Poultry Business. chicken farm business with high farming and using technology on farming on Selecting chicken gender process (blur some of chicken)

Image: Shutterstock

Aux Etats-Unis, l'autorité de sécurité alimentaire (FDA) a considéré que la mise sur le marché d'aliments issus de bovins à poils courts (slick-haired en anglais) dont le génome a été édité présentait peu de risques. Les gènes des bovins ont été modifiés à l'aide de l'outil d'édition du génome CRISPR afin de leur donner un pelage court et lisse, censé les rendre plus résistants aux temps chauds. On espère que les bovins qui ne souffrent pas de stress thermique prendront plus facilement du poids et permettront ainsi une production de viande plus efficace. Après un examen scientifique, il existe tout au plus un faible risque, mais il n'est pas possible d'en déduire des problèmes de sécurité, écrit la FDA.

Baby Chickens just born on tray, Poultry Business. chicken farm business with high farming and using technology on farming on Selecting chicken gender process (blur some of chicken)

Image: Shutterstock

Des œufs et des poules pondeuses issus de poules transgénique CRISPR pourraient être mis sur le marché de l'UE sans que l'on s'en aperçoive, c'est-à-dire sans procédure d'autorisation, d'évaluation du risque et sans étiquetage. C'est ce qui ressort d'une lettre de la Commission européenne qui considère les poules pondeuses et les œufs issus de telles poules CRISPR comme non-OGM.

L'intervention génétique vise à empêcher le broyage/gazage éthiquement indéfendable de poussins mâles non rentables, en transmettant à chaque descendant mâle un gène mortel. Les poules ont été modifiées par des chercheurs israéliens de manière à ce que les descendants mâles meurent dans l'œuf dès le stade embryonnaire. Les descendants femelles n'héritent pas du gène, on suppose donc qu'ils se développent normalement et peuvent être utilisés comme poules pondeuses pour la production d'œufs.

Raw fish with aromatic herbs, spices, salt and lime slices.Raw dorado on dark background, healthy food, cooking, diet, nutrition concept.Mediterranean seafood. gilt-head sea bream.Selective focus.

Image: Shutterstock

Une start-up japonaise veut commercialiser un poisson modifié par édition du génome et contenant davantage de viande, rapporte l'International Media Service (NHK) du Japon. La société basée à Kyoto a déjà commencé à prendre des commandes pour des ventes tests le 17 septembre. Comme aucun gène étranger n'a été ajouté au poisson, il n'est pas nécessaire de soumettre le produit à des tests de sécurité, a décidé un groupe du ministère japonais de la santé.